Comment réinventer une boisson millénaire ? Le fascinant nouveau business du thé

Il est bien loin le temps où l’offre de thé se résumait à un simple thé noir, thé vert ou un Earl Grey. Signe des temps, Unilever, propriétaire du mythique Lipton, voudrait vendre sa division de thé, dont la croissance stagne. 
La raison ? L’offre se dynamise avec de nombreuses déclinaisons florales, herbales et fruitées qui gagnent le cœur des consommateurs américains et européens. 

Un business sous une bonne étoile : le marché très porteur des arts divinatoires

Astrologie, tarologie, voyance, numérologie… ces pratiques existaient déjà sous l’Empire Romain. Aujourd’hui, la pandémie nous plonge dans un sentiment d’insécurité et de doute sur l’avenir. Les arts divinatoires tentent d’apporter des réponses mais surtout du réconfort ; c’est le grand retour du néo-mysticisme, un marché évalué à $2.1Mds.

Tout roule pour le business des vélos électriques. Comment capitaliser sur les nouvelles opportunités qu’il ouvre ?

Grâce à la pérennisation des infrastructures (50Km de pistes supplémentaires à Paris) et à des subventions de l’État (prime à la réparation de 50€), il y avait 2x plus de cyclistes en juillet 2020 qu’en juillet 2019 à Paris. Le vélo électrique (VAE) a eu droit à des mesures encore plus fortes : en Ile-de-France, les habitants bénéficient d’une aide de €500 à €600 à l’achat. Pour les entreprises, les coûts d’installation de bornes électriques sont déductibles de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 25 %.